•  Au regard des événements récents ou, de vos circonstances de vie, pas toujours simples, vous pouvez croire que Le Soleil de cette nouvelle année 2015 s’est éclipsé. Parfois il vous semble un peu pâle, inexistant et vous pouvez être tentés de vous laissez gagner par le chagrin, la tristesse voire le découragement. Mais ou est donc La Lumière et toutes ses belles promesses sont vos questions ? J’ai pourtant beaucoup travaillé sur moi et la récolte se fait attendre ! Il y a une nécessité de choix, qui doit se faire et ceci est l’affaire de chacun d’entre Nous. Soit vous restez border line et vous voyagez entre chagrin, espoir, découragement et maigre récolte, soit vous vous Alignez dans votre Centre et vous appelez en vous cette Reine, cette Majesté : la Lumière, votre Energie de Vie : votre SOLEIL intérieur. Bien ancré dans cet axe lumineux, offrez-vous La Paix véritable, celle de votre cœur unifié ! Osez le pardon et pacifiez en vous la moindre dysharmonie. L’Amour est votre véritable NATURE : l’avez-vous oublié ! Certes NON !

    Alors dans cette douce Complicité, dans ses retrouvailles sacrées, offrez, oui, offrez cette merveille qui EST VOUS, en premier a vous-même, nourrissez-vous et ensuite émanez cet Amour vers toutes les formes de vie. Vous êtes AMOUR LUMIERE et GRATITUDE : accueillez ce miracle de vie que vous êtes et faites le choix de rester centré dans votre présence JE SUIS et de recevoir de votre Source toutes les richesses et ceci dans une abondance illimitée.

    OUI le Bonheur est là, à votre portée et L’Expansion qui vous est offerte aujourd'hui est sans commune mesure. Oui vous pouvez crier : » hourra, j’ai réussi ! » C’est votre droit absolu d’Être Heureux !

    Le Ciel Est en Vous et LE CIEL EST VOUS.

    Avec tout mon Amour Lumière Gratitude et ma joie de ce partage : merci ! Je vous aime <3

    Françoise Chinour <3


    votre commentaire
  • Vous les Amoureux de La Vie!

    Depuis hier, nous sommes tous sous le choc .

    Comment peut-on faire un acte aussi affreux, comment peut-on tuer des innocents, qui ne font que leur travail, soit disant par conviction religieuse, alors que leurs propres dirigeants condamnent ces actes terroristes!

    N'oublions pas qu'en France nous avons beaucoup de Musulmans pacifistes et qui eux aussi ne comprennent pas.

    Je crois que nous n'avons pas les réponses, tout au moins je ne l'ai pas.

    Je ne peux m'empêcher d'être triste, d'avoir du chagrin, je ne veux pas que mon pays : terre d'accueil, pays des droits de l'Homme, devienne un territoire de règlements de compte pour des personnes assoiffées de vengeance.

    Alors je dis NON, non à la violence, non au racisme, non au terrorisme, non à l'ignominie, non à tous ceux qui se permettent des actes de viols, de méchanceté, de dévalorisation de l'autre, non à ce système dans le monde du travail ou des employés crèvent de peur sous des employeurs manipulateurs, non aux ragots, non aux démolisseurs moralisateurs qui s'imaginent détenir la science infuse et en profitent pour rabaisser des personnes faibles, sans défense, non à ceux qui s'en prennent aux enfants, non à ceux qui frappent leur femme souvent dans l'indifférence la plus totale et la complicité des voisins qui ferment les yeux, non à la vague de suicides qui monte en flèche tellement le désespoir habite les coeurs, non au manque d'amour, non au manque de respect, non au manque de soutien dans le milieu familiale et maritale, non à ces hommes qui abandonnent une femme a qui ils ont fait un bébé, non à ceux qui refusent de payer une pension alors qu'ils sont gavés d'euros, non à toutes ces personnes âgées qui sont seules, non à l'indifférence sous toutes ses formes, non au rejet de qui que se soit à cause de sa couleur de peau, son choix de vie , son homosexualité, sa blondeur, sa beauté, sa grosseur, sa maigreur, sa maladie....... que sais-je encore !

    Aujourd'hui une énorme vague de SOLIDARITE SE LEVE DANS MON PAYS LA FRANCE ET DANS TOUS LES PAYS DU MONDE ENTIER SANS EXCEPTION!

    Alors je dis OUI à la solidarité, oui à la liberté d'expression, oui à l'immense vague d'amour qui est présente partout, oui à tous ceux dont je fais parti qui choisissent la dignité, qui choisissent la paix, qui disent un OUI MASSIF à la force d'amour et d 'UNION malgré le chagrin que chacun éprouve!

    OUI à tous les peuples du monde entier qui sont déjà dans le silence, le respect, le recueillement, la paix du coeur et se préparent dignement pour êtres à midi dans cette PAIX SANS NOM, BATTANT COMME UN SEUL COEUR sous la bannière du verbe AIMER!

    OUI à LA VIE et aux différences, oui au droit de chacun de prier ou non suivant sa philosophie de penser, son Dieu comme il le désire dans l'amour, oui à La LUMIERE qui habite mon coeur depuis toujours, oui car dans mon âme aujourd'hui je vois un tel élan d'amour et de solidarité et surtout une telle volonté mondiale de non violence que je crois fort au possible des possibles.

    OUI à mon peuple qui est grandiose, qui a prouvé depuis toujours cette immense générosité, de solidarité et de fraternité.

    OUI à LA VIE SOUS TOUTES SES FORMES!

    Aujourd'hui et à jamais JE SUIS CHARLIE !

    Françoise CHINOUR

     


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • Par une belle journée de printemps un enfant jouait tout simplement. Ses grands yeux noirs en amandes avaient un regard lointain. Sa maman habituée par ce comportement contemplait son fils attendri par sa rêverie. Son enfant prenant conscience de sa présence lui dit :" 

    Dis maman quand je serais GRAND est-ce que je serais HUMAIN ?" 

    Interloquée par cette question pour le moins inattendue, sa maman lui demanda:" mais mon chéri tu es quoi là maintenant?" 

    " Mais je suis DIEU maman, comme toi quand tu étais petite et que tu le savais!" 

    Cette réponse laissa la maman sans voix, néanmoins elle avait envie de creuser un peu plus loin la réflexion de son fils. 

    Il faut dire que depuis qu'il était tout petit elle avait noté une différence. Souvent elle affirmait:" Jézequel est sur sa planète, je crois qu'il n'est pas d'ici." Mais de la a recevoir une telle réponse ! 

    Elle prit son fils dans ses bras et lui demanda de lui raconter:" mon chéri, comment sais-tu que tu es DIEU, comment fais-tu pour savoir?"

    Et c’est pendu à ses lèvres, essayant de n’en perdre aucune miette, que cette maman écouta la plus inimaginable des histoires, contées par un petit enfant de cinq ans.

    «  D’où je viens il n’ y a que de la lumière et rien d’autre. Je suis fait uniquement de lumière, cette lumière est vivante, vibrante, aimante, parfaite, unique et constitue TOUT. Tu sais c’est une énergie, juste ça ! Mais maman si tu savais comme elle est belle, son cœur bat dans le mien tout le temps, c’est merveilleux ça maman et pour ne pas me perdre, pour ne pas oublier, je reste a contempler cette lumière qui est partout ou je pose mes yeux et je ressens palpiter LA VIE LUMIÈRE en tout, en tous, comme c’est beau maman, comme j’aime être qui JE SUIS et ce que je suis, c’est DIEU. »

    « Oui mon chéri je veux bien te croire, la lumière tout le monde en parle en ce moment, tout le monde dit la voir, moi-même parfois il me semble apercevoir un halo autour d’une fleur, d’un arbre, mais DIEU es-tu certain, dieu c’est grand, tellement grand ? »

    Du coup la maman avait complètement oublié l’âge de son fils, son regard et la maturité avec laquelle il racontait sa vision de la vie ne l’étonnait plus, elle attendait ses réponses à ses questions, pour elle c’était normal : tout au moins à cet instant ou plus rien en elle ne réfléchissait.

    Zésequel, elle le voyait bien, semblait à la fois très présent et étrangement absent, comme ci, elle avait devant elle un être chargé en âge et pourtant c’était bien son fils, son petit garçon : quel drôle de sentiment, elle se sentait émue et impressionnée.

    Le regard lointain, l’enfant repris son histoire.

    « Qui y a-t-il d’extraordinaire à ce que beaucoup de personnes parlent de la lumière, d’amour, de beauté, de grandeur c’est normal, ils se souviennent, ils s’ouvrent, ils commencent a se rappeler leur véritable nature, leur origine Divine maman, sauf qu’ils ne l’expriment pas. »

    « L’exprimer mon chéri mais, mais c’est……. »

    « C’est simple, il faut juste accepter d’être DIEU ! Maman quand tu vois de la lumière autour d’un arbre, qui la regarde, qui en toi voit cette lumière ? »

    «  Euh je ne sais pas, je n’avais pas réfléchi à cette question de cette façon la, je pensais a une heureuse circonstance et pas a autre chose »

    «  Pourtant maman c’est le seul secret, quand tu sais qui tu es, pure lumière, pur amour, pur divinité, tu vois la Lumière Vie en toi et autour de toi, tout EST PURE LUMIERE et tu sais que La lumière EST DIEU et tu sais que tu es DIEU tout simplement. Pour l’exprimer maman il faut être HUMAIN, c’est pourquoi je te demandais : «  Maman quand je serais grand est-ce que je serais Humain ? »

    La maman compris que son fils était tellement imprégné de sa Divinité qu’il ne se rendait pas compte qu’il l’exprimait déjà au travers de tous ces faits et gestes en étant simplement lui, ce petit garçon merveilleux avec ses qualités et ses imperfections. Pour elle, être dieu signifiait : être parfaite, qu’elle erreur !

    Pendant tout le temps où elle cherchait à être parfaite, telle son idée personnelle de la perfection, elle en oubliait de vivre et surtout d’être ELLE, juste elle.

    Des larmes roulaient sur ses joues, elle venait de comprendre la signification DIEU, sa véritable raison d’ÊTRE. Elle prit Zésequel dans ses bras et lui dit : » Mon amour, tu es déjà HUMAIN, tu es déjà ÊTRE HUMAIN ! »

    L’enfant se mit a rayonner de mille feux, il souriait,  il était magnifique, sa maman sentait ce phénomène en elle, elle vibrait, chantait la vie et c’est ensemble qu’ils firent leur saut quantique, ils s’étaient reconnus.

    Depuis ils savent qui ils sont et se contentent de le vivre tout simplement.

    Amour lumière à chacun.

    Françoise Chinour

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Humblement pour vous monsieur Hervé Gourdel

     

    Monsieur j'ignore la raison pour laquelle vous êtes parti de cette façon tragique: je ne comprends pas la violence de vos assassins. Je me suis demandée : " comment me comporter face a une telle cruauté,je ressentais dans mon coeur un véritable effarement. Je ne voulais surtout pas aller dans la haine, ni alimenter cet acte de barbarie, ne pas être lâche, ni fermer les yeux . Alors je me suis demandée qu'elle était la réponse, la vraie réponse, celle, qui a vous Monsieur ainsi- qu'a vos proches vous ferait un peu de bien, même si ce mot paraît déplacé dans ces circonstances. Monsieur je n'ai trouvé que l'amour! Alors posée en moi même je vous envoie cet AMOUR LUMIERE plein de cette PAIX INFINIE, je souhaite que votre belle âme s'élève et nous élève vers cette sagesse d'amour; Monsieur merci, car à cet instant vous inspirez plein de personnes qui choisissent l'amour comme réponse. Monsieur reposez en paix. Amour à votre famille et tous vos proches
     
    Françoise Chinour

     

     
     

    votre commentaire